logo-mini

PROJECT ROOM « GAME OVER ARCHITECTURE »

Du 12 juin au 30 septembre 2004

Le Project Room du CCC présente un travail de recherche mené par Philippe Chiambaretta avec l’Agence d’artistes du CCC depuis 2002 sur le thème de l’architecture des lieux de l’art. Prenant le bâtiment du CCC lui-même comme sujet d’application de sa recherche, Philippe Chiambaretta a développé le projet d’une seconde peau interactive enveloppant le bâtiment. Celui-ci procède par analogie avec la relation intérieur/extérieur observée dans le fonctionnement de la membrane cellulaire en biologie moléculaire.

La façade devient ainsi un « complexe » de type organique renfermant entre les deux peaux des dispositifs multimédias qui diffusent le travail du Centre d’art dans la rue et instaure une interaction avec les passants.
L’installation conçue pour le Project Room met l’accent sur la dimension d’interactivité ludique entre le spectateur et la projection. Au travers d’un dispositif de mixage visuel et sonore, le spectateur est invité à composer sa propre architecture. Il peut participer pour la première fois à la création dynamique de la façade.

« Game Over Architecture » fonctionne sur le principe du jeu vidéo. Chaque visiteur a la possibilité d’explorer les codes de l’architecture à l’échelle humaine (plans, coupes en élévation dessins filaires), de les combiner, les déformer entre eux au moyen de huit tapis de jeu. Ce réseau de tapis rappelant ceux des grands espaces nippons de jeux high-tech produit également des sons numérisés, ce qui génère une véritable bande-son de jeu vidéo. Le résultat de cette exploration interactive de l’architecture est évalué par un logiciel de scoring qui agrémente le jeu de fortune cookies, considérations qui nous ramènent au titre même du Project Room.

Extrait du communiqué de presse (2004)