logo-mini

PIERRE ARDOUVIN « LA TEMPÊTE »

Du 17 juin au 04 septembre 2011

Extrait du communiqué de presse (2011)

« La Tempête » est le second volet de la grande exposition en deux parties consacrée à Pierre Ardouvin, et initiée en avril avec « La Maison Vide », visible jusqu’au 16 juin 2011. Cette première partie se partageait exclusivement entre une grande installation labyrinthique et un ensemble de cinquante dessins de 1992 à aujourd’hui.

À partir du 17 juin, l’exposition s’enrichit de nouvelles œuvres. Prenant à rebours le titre et l’état d’esprit épuré et mental de la première partie, ce second volet plus spectaculaire et baroque livre une version « amplifiée » du travail de l’artiste, abordé de façon plus complète et complexe. Autour de l’installation et de la salle des dessins visibles depuis avril, une dizaine de grandes sculptures viennent s’infiltrer dans le dispositif déjà existant ou en sortir pour s’étendre à d’autres espaces du centre d’art.

Autour de la salle des dessins et de l’installation « La Maison Vide », Pierre Ardouvin réunit un ensemble de sculptures se référant davantage au registre du décor et de l’artifice. Elles ouvrent plus largement l’exposition au fantastique et au narratif qui participent pleinement à l’univers de l’artiste. « Ruisseau » et « Soleil Couchant » (2005) dessinent une nature artificielle, post-apocalyptique, revisitant la question du paysage. Le « Rideau Troué » (2010), plus qu’il ne dissimule ouvre sur l’espace de la fiction. Jouant sur la perception et le conditionnement, les « Éclairs » (2005) aveuglants qui nous accueillent dès l’entrée redoublent l’effet de perte et de désorientation promis par la labyrinthique « Maison Vide ». Enfin « La Tempête », production inédite, nous plonge au cœur d’une vision nocturne, étrange et saisissante, d’un arbre déraciné échoué sur un fauteuil de salon.

 

Interview
Retrouvez Pierre Ardouvin sur ARTE CREATIVE, la plateforme web d’Arte.