logo-mini

HORS LES MURS « La Maison Vide – une proposition de Pierre Ardouvin »

Exposition collective hors les murs
Collégiale Saint-Pierre-le-Puellier, Orléans
Du 13 septembre au 26 octobre 2014

 

Avec les œuvres de Pierre Ardouvin, Mac Adams, Guillaume Bijl, Jean-Michel Othoniel, Émilie Pitoiset et Henrik Plenge Jakobsen
Une collaboration entre le CCC de Tours et le Service Culturel de la Ville d’Orléans
Avec des œuvres du Centre national des arts plastiques

 

Extrait du communiqué de presse (2011)

L’exposition emprunte son titre et sa forme à une œuvre de l’artiste Pierre Ardouvin : « La Maison vide ». Créée pour la première fois au CCC de Tours en 2011, cette installation sonore est un immense dédale aux cloisons bancales dans lequel résonnent de mystérieux claquements de porte. Cet automne, elle envahit tout l’espace de la Collégiale Saint-Pierre-le-Puellier, et devient le cœur d’une exposition à entrées multiples.

Pierre Ardouvin a été invité à choisir au sein de la collection du Centre national des arts plastiques des œuvres en résonance avec son propre univers, des voisinages avec des artistes de différentes générations et nationalités : Mac Adams, Guillaume Bijl, Jean-Michel Othoniel, Emilie Pitoiset et Henrik Plenge Jakobsen .

L’installation ‘’La Maison Vide’’ de Pierre Ardouvin propose une expérience particulière qui influence notre façon d’aborder l’exposition : d’abord ludique comme une animation de fête foraine, la déambulation dans le dédale se colore rapidement d’étrangeté. Les cloisons bancales semblent être fragiles comme un château de cartes. Des portes claquent, on ne sait où ni pourquoi, complexifiant notre perception de l’espace, amplifiant le sentiment de désorientation et renforçant l’impression d’être dans un rêve étrange.

Au terme d’une errance dans le labyrinthe, les œuvres se donnent à voir et apparaissent au visiteur de façon aléatoire à chacune de ses sorties, comme des visions surgies de nulle part. Chacune des œuvres présente une forme d’onirisme et fait écho à l’expérience proposée par ‘’La Maison Vide’’ à travers les notions de fiction, de fragilité ou d’équilibre. Une errance dans l’art d’aujourd’hui qui porte atteinte à nos repères, nous pousse dans les recoins de notre propre topographie mentale et dessine, comme dans le mythe de Dédale, un lieu entre fiction et réalité, folie et stabilité.

 

COLLÉGIALE SAINT-PIERRE-LE PUELLIER
Place Saint-Pierre-Le Puellier – 45000 ORLÉANS
Du mardi au vendredi – de 10h à 12h30 et de 13h30 à 18h.
Fermeture les lundis et jours fériés.
Accueil et renseignements : tél 02 38 79 24 85